Version imprimable

Current Size: 100%

Rumilly, porte du massif des Bauges

Située à mi-chemin entre les lacs d'Annecy (Haute-Savoie) et du Bourget (Savoie), la capitale de l'Albanais est idéalement située au coeur d'un triangle reliant Genève, Chambéry et Lyon. Bien desservie par le réseau ferroviaire et routier avec notamment une sortie d'autoroute toute proche, la ville allie dynamisme industriel et environnement calme et préservé.

Ville-porte du Parc Naturel Régional du massif des Bauges depuis 2007, elle a ainsi rejoint le réseau des villes-portes aux côtés d'Aix-les-Bains, Albertville, Chambéry, Ugine et Annecy.

Jumelée depuis 1972 avec la ville allemande de Michelstadt située dans l'Odenwald, Rumilly est aussi une ville de partage et d'échange entre les peuples.


Un peu d'histoire...

La cité semble émergée au 2e siècle avant J.-C. lors de l'installation d'une colonie romaine (Romilia). Sa situation est stratégique, protégée par les cours d'eau encaissés du Chéran et de la Néphaz, lui donnant un rôle important au Moyen Âge, époque à laquelle un château fort fut construit par les comtes de Genève. Celui-ci fut cédé en 1411 aux comtes de Savoie.

La ville joua un rôle de place forte jusqu'en 1630 où le démantélement du château et des fortifications lui enleva toute importance stratégique.


Une place industrielle reconnue 

Rumilly est le terreau d'un savoir-faire industriel reconnu dans le monde entier, avec pour chefs de file :

  • VULLI - Sophie la Girafe ®: Créée en 1961, la girafe aujourd’hui mondialement connue, est Sophie la Girafe, Vulli, Rumilly, Albanais en Pays de Savoieentièrement fabriquée à Rumilly par l’entreprise Vulli. Savez-vous qu’il se vend autant de Sophie en France chaque année que de naissances, soit environ 820 000 ?
  • TÉFAL (Groupe Seb) : Rumilly est devenu, depuis l’installation de Téfal en 1961, la capitale mondiale de la poêle. Bon plan : un magasin de déstockage vous accueille toute l’année. Des prix sacrifiés sur de nombreux produits du Groupe Seb.
  • CPF Nestlé - Chocapic : Ces célèbres céréales dont les enfants raffolent ont vu le jour à Rumilly il y a près de 30 ans. 44 000 tonnes y sont produites chaque année. Vous sentez cette délicieuse odeur qui s’étend dans toute la ville ? Ne cherchez plus, vous savez maintenant d’où elle vient...


Un patrimoine riche et varié

Parmi les nombreux intérêts patrimoniaux de la ville, vous pourrez découvrir notamment :

La « manufacture des tabacs »
Il s’agit en réalité d’un magasin puis centre de fermentation des tabacs dont la culture a fait la richesse de l’Albanais. Construit en 1862 et utilisé pendant un siècle, seule l’aile nord a été conservée. Cette aile abrite aujourd’hui l’Office de Tourisme de l’Albanais en Pays de Savoie, le Musée et les services intercommunaux.

La place d’Armes
Le nom de cette vaste place créée en 1775 après assèchement d’un étang, renforce le caractère militaire de Rumilly, ancienne ville de garnison dont les casernes construites en 1886 furent détruites en 1974. En 2010 fut construit le très moderne Quai des Arts, abritant une médiathèque et une salle de spectacles.

La Grenette
Entourée jusqu’en 1741 de moulins, la place était occupée par un abattoir. Une halle au blé couverte (ou "grenette") est construite en 1822 mais, devenue trop petite, elle est remplacée par l’édifice actuel en 1869. La Grenette est le symbole de la richesse agricole de l’Albanais surnommé « le grenier à blé de la Savoie ».

La place de l’Hôtel de Ville
Entourée d’arcades typiques des villes du duché de Savoie, la place de l’Hôtel de Ville s’étire dans un profil de « place-rue ».

Le Pont-Neuf
Les ponts participèrent de la richesse de Rumilly car ils étaient une source de revenus grâce aux péages. Ils sont aussi une cible privilégiée en temps de guerre. Le pont d’une seule arche de quarante mètres édifié en 1791 est détruit en 1940 et reconstruit en 1942. Le Pont-Neuf offre une belle vue sur le Chéran.

L'Église Sainte-Agathe
Placée sous le vocable de Sainte-Agathe dès le 7e siècle, seul le clocher de l’église paroissiale est médiéval (12e). Reconstruite plusieurs fois, notamment en 1843 suite à un tremblement de terre, l’édifice à l’architecture néoclassique sarde présente un plan basilical voûté en berceau sur des colonnes doriques. Les fresques de Laurent Baud sont classées monument historique comme les fonts baptismaux et le jeu d’orgue.

La Chapelle Notre-Dame de l'Aumône
Située au sud-est du centre-ville, sur la rive gauche du Chéran, le sanctuaire est composé de deux chapelles, l'une construite en 1240 et agrandie en 1818, et l'autre bâtie en 1860.
Le pèlerinage de l’Aumône était l’un des pèlerinages les plus fréquentés de Savoie.

Office de tourisme de l'Albanais en Pays de Savoie

  • France
  • Rhône-Alpes
  • Haute-Savoie
Comment venir ? lien cible