Version imprimable

Current Size: 100%

Alby-sur-Chéran, bourg médiéval

Alby-sur-Chéran est un village situé entre Annecy et Aix-les-Bains. Niché au pied du Semnoz et aux portes du Massif des Bauges, ce bourg médiéval nous révèle son histoire aux grés des arcades et des méandres du Chéran qui borde le village.

Les origines d’Alby-sur-Chéran remontent à l’antiquité. A cette époque, les romains avaient construit plusieurs villas agricoles dans la campagne de l’Albanais. Après l’occupation romaine, les Burgondes ont pris possession de ces terres et mis en place le système défensif d’Alby-sur-Chéran qui se dessine encore aujourd’hui sur la place principale du village, la Place du Trophée. Cette ancienne place forte a été érigée en triangle isocèle. Cette disposition particulière permettait aux maisons d’être à la fois des habitations et des murailles facilitant la défense du village.

Au Moyen Age, la principale fonction d’Alby était de contrôler la route reliant Annecy, Chambéry et Rumilly. Cette fonction défensive a donné naissance à l’une de ses principales caractéristiques, la présence de sept châteaux, ou plutôt de sept maisons fortes qui contrôlaient tous les accès et les voies de communication du village.

C’est au XIXème siècle que la commune connaît l’apogée de l’une de ses principales activités, la cordonnerie. Cette activité se développe depuis le Moyen Age et fait vivre une grande partie des habitants de la commune. En 1881, on dénombre environ 300 cordonniers sur une population de 1 151 personnes. Tous les ingrédients étaient réunis pour faciliter le développement de la cordonnerie, les élevages bovins pour produire le cuir, la culture du lin et du chanvre pour réaliser la ficelle servant à coudre les chaussures, le Chéran pour tanner le cuir… Ce patrimoine est aujourd’hui conservé au Musée de la Cordonnerie situé sur la Place du Trophée et ouvert durant la période estivale.

Ce village médiéval possède également une église contemporaine, l’église Notre Dame de Plaimpalais, construite dans les années 1950 suite à la disparation de l’ancienne église dans un incendie. Plus de 2 300 bénévoles et habitants se sont mobilisés pour ériger cet édifice. Cette architecture résolument contemporaine est magnifiée par des vitraux abstraits réalisés par Alfred Manessier. L’église se visite librement en journée.

Place du Trophée, Alby-sur-Chéran, Albanais en pays de Savoie, proche Annecy 

Office de tourisme de l'Albanais en Pays de Savoie

  • France
  • Rhône-Alpes
  • Haute-Savoie
Comment venir ? lien cible